Un grain de folie à partager, quelques idées à semer, beaucoup de couleurs à ajouter...
Le jardin des arts est l'endroit où les passions se rencontrent, avec pour terrain commun un jardin fleuri...
et un goût du naturel certain !
Et quand cela est saupoudré des malices d'une créature des chemins,
cela donne ça...
Bienvenus !


23 déc. 2010

Joyeux Noel !

Je ne pouvais pas pour les débuts du blog ne pas faire honneur à cette belle fête de fin d'année, qui met en lumière le plus connu des végétaux : notre cher sapin de Noel !

Bleu, rampant, vert-jaune, nain, pleureur, géant, en boule...ce conifère a plus d'un tour dans son sac (à sapin^^) ! mais bien sûr, me direz-vous, c'est dans notre salon qu'il est le plus joli, brillant et scintillant rien que pour nous...

Le mien -le notre...et oui nous sommes deux ;) - est toujours simple, nous ne voulons pas de sapin clignotant de toutes les couleurs et croulant sous les guirlandes ! Le thème de cette année : Noel au naturel...du raphia, du bois, de la ficelle, et aussi tout ce que je vous souhaite pour ce noël : Amour, rêves, mais aussi pleins d'autres petites tendresses à dénicher dans les branches vertes....

 

Je vous souhaite un joyeux Noel !

14 déc. 2010

Nouvelle toile vivante à peindre...

Voilà ce qui fait le bonheur des passionnés des jardins : ce sont des espaces toujours à découvrir et à reconquérir, mois après mois...Mais que dire alors de notre première année : cette année où l'on découvre, où l'on tâtonne, où l'on espère...celle où ce jardin n'est pas encore le notre ?

Nous dessinons : des plans, des croquis, des projets...sur un bloc note, un post-it , du papier millimétré...

Nous réfléchissons : à la terre, à l’exposition, aux voisins...devant la fenêtre, avant de s'endormir, dans son bain...

Nous partageons : des envies un peu personnelles, des concepts légèrement décalés, des idées complément insensées... avec les amis, le mari, le chien...

C'est cette année qui fera de ce jardin ce qu'il sera dans dix ans, avec notre empreinte et nos émotions. Une espèce rare, un pot de fleur fêlé, une vieille chaise décorée...tout ce qui constitue notre jardin est un prétexte au souvenir et l’évasion. C'est ainsi qu'il se compose petit à petit. 

J'imagine donc une petit allée en pierre avec au milieu une rosace et un pot à contourner pour mieux le regarder, une barrière très ajourée et de grosses ampoules accrochées se mêlant à un jasmin, des bambous noirs entourant une statue de bouddha et un petit bassin en bois, un potager en carré où les fleurs colorées accompagneront les légumes anciens, un vieux banc abandonné dans un écrin de fleurs sauvages...

 

Et oui ! un nouveau jardin s'offre à moi : 1000 m² de terre à retourner, d'arbustes à planter, de légumes à cueillir...Et ce blog en toile de fond, comme un album de souvenirs. Peut-être un jardin à faire visiter, dans quelques années, qui sait ?

Et vous, amis passionnés, vous rappelez-vous de votre première année ?

9 déc. 2010

Encore plus de pots !

L'article précédent m'a donnée envie de parler pot ! oui, je pense à ceux qui n'ont pas la chance d'avoir un jardin, mais qui peuvent accueillir quelques protégées sur leur rebord de fenêtre et sur leur balcon...Je me rappelle d'ailleurs avec plaisir de mon tout premier jardin : un petit balcon de 3 m² où j'avais quelques jardinières emplies de bulbes et quelques géraniums...ah rien d'original, je débutais :). 

Bon je vais juste parler de quelques espèces qu'on ne pense pas à mettre en pot, enfin je parle des non habitués bien sur...En tout cas c'est une question que l'on me pose souvent.Voici celles que je préfère :

Douceurs et couleurs : Les rhododendrons et les camellias
 

Les rhododendrons (et azalées) supportent très bien la culture en pot ; pour le camellia, c'est plus délicat, mais tout à fait envisageable : prévoyez un pot de grande taille, où il pourra se sentir à l'aise.  Pour le reste, c'est comme en pleine terre, pas de soleil direct, et un arrosage fréquent avec de l'eau non calcaire. Préférez des espèces de petite taille (les camellias à petites fleurs doubles par exemple), à planter en terre de bruyère, et un surfaçage de la terre une fois par an pour rapporter des éléments nutritifs. Il vaut mieux protéger en cas de gel avec un voile d'hivernage, tout en stoppant les arrosages. Enfin, pour planter, attendez la fin de la floraison (je pense aux plantes offertes toutes fleuries...).

Facilité et simplicité : les vivaces

 

Les couleurs sont infinies, les floraisons s’étalent sur toute l'année...Que demander de plus? Vous pouvez varier les mélanges à volonté -toujours avec gout, bien entendu ;). Le choix est large, mais pour n'en retenir que quelques unes : alchémilles, corbeille d'argent, asters, heuchère (je raffole de l'heuchère caramel, en haut à gauche...), armoises (attention à la hauteur !), bergenia, nepeta, gaillarde, sedum (en haut à droite : l'orpin, d'une couleur si douce...), rudbeckia...

Des couleurs pour les hauteurs : clématite et jasmin

 

Une belle poterie,un joli treillage en métal, et voilà votre balcon paré pour une bonne partie de la saison...Les clématites et les jasmins (je parle là du jasmin officinal) sont des plantes faciles à vivre en potée, j'en ai conservés plusieurs années sans problème. Des fleurs à profusion et une végétation très volubile pour la clématite, un parfum irremplaçable et un feuillage d'un vert lumineux pour le jasmin. Pas de traitement particulier, à part une protection indispensable l'hiver, et pas de soleil direct l'été. La clématite appréciera d'avoir un petit compagnon à ses pieds : une vivace naine, un petit lierre retombant...une année, j'ai même planté des batavias !

Bon, l'un dans l'autre, essais après essais, vous verrez, votre balcon fleuri deviendra un vrai paradis sur terre...Ajoutez à votre composition quelques jardinières d’aromatiques, et vous ne tarderez pas à accueillir des papillons...comme à la campagne ! A vous de jouer...

1 déc. 2010

Je veux changer de pot !

Cette semaine, je me livre à un petit jeu d'écriture, l'idée a été picorée chez Sylvaine, du Vieux Clos (elle-même l'a picorée chez une Anabel du Doubs jardin d'Anabel, autre blogueuse, ah ! la blogosphère !) . Il s'agit d'imaginer un petit dialogue entre deux plantes;

 une plante verte d'appartement qui en a assez d'être dans le même pot dit à sa voisine :

" J'ai envie de changer de pot"...

- "J'ai envie de changer de pot"

- Ah...comment ça ?

- Ben tu sais, un autre pot, une autre vie quoi...

- Mais il est très bien ton pot d’aujourd’hui ! une belle terre cuite ronde, comme tout le monde, c'est très bien...

- oui...mais tu vois, il parait qu'il en existe des carrés et bien luisants, et des tout colorés, et aussi avec des matières différentes : en bois, en osier, et même avec des mosaïques...

- Pfiou ! mais qu'est-ce que tu ferais dans un pot carré ? 

- Ben je sais pas, mais avec le pot dans lequel je suis, j'ai l'impression de tourner en rond...et peut etre que dans un pot carré, nos rêves d'avant ont plus de place...

- Hein ? n'importe quoi ! et qu'est-ce que tu ferais dans un pot en osier ? 

- ...oh, j'imagine que dans un pot en osier, les  rêves qu'on fait la nuit sont bien plus doux

- Allons donc ! et des mosaïques...qu'est-ce que tu ferais avec des mosaïques ? 

- Ben peut être qu'avec des mosaïques, les  rêves qu'on accomplit le jour sont bien plus grands...

- Oh la la ! arrête de dire des bêtises, tout le monde est très bien là ou il est, chaque chose bien à sa place...

- Tu peux bien dire ce que tu veux, mais tu verras, un jour, j'aurais changé mon pot si triste pour un pot biscornu, très grand, en osier avec pleins de mosaïques de toutes les couleurs collées dessus, et une belle soucoupe en bois ! Et je serais entourée de pleins d'autres pots rigolos : des verts, des en verre, des exotiques, des cassés et réparés, des qui auront voyagé, des rayés, des faits mains..........le plus beau des mélanges !

 

24 nov. 2010

Nettoyage pour jardiniers retardataires

Je fais partie de ces jardiniers qui mettent longtemps à accepter que l'automne est là, et bien là. Et non ! les tomates du potager, encore sur le pied, ne rougiront plus...Et non ! les tous petits poivrons ne grandiront pas davantage...Et non, l'annuelle sous ma fenêtre ne passera pas l'hiver ! Il n'y a pas de raison que Dame Nature change pour me faire plaisir...Bon, on peut passer à autre chose. Dans un élan de belle volonté, arrachons, nettoyons, remuons -ça tombe bien, il fait froid...

 

 Les feuilles tombées des arbres peuvent être ramassées, surtout celles qui garnissent les allées, elles pourront ainsi être utilisées en compost, ou encore en paillage des arbustes un peu frileux. Mais je n'hésite pas à laisser quelques feuilles d'or garnir les gazons encore bien vert, c'est si joli...En parlant de froid, il est bientôt temps de protéger nos plantes fragiles : en ce qui me concerne, j'ai depuis peu de temps sorti les voiles d'hivernage...Et pensez à vos plantes en pot qui sont encore un peu plus vulnérables. D’ailleurs, il est plus que temps de retirer leurs soucoupes ; les pluies automnales sont -en général, ça dépend de la région !- plus que suffisantes pour les hydrater, et elles risqueraient de baigner dans l'eau tout l’hiver.

Bon, je vous laisse, il me reste encore à désherber grossièrement les massifs, retourner la terre, nettoyer les outils, faire un peu de rangement dans les placards de survie du jardinier...

Mais avant, un petit conseil : il parait que c'est aussi le moment de tailler les tiges défleuries des vivaces tardives. Oui, mais conservez toujours votre regard de jardinier-artiste : certaines plantes fanées sont si belles recouvertes par le givre ! Imaginez votre jardin d'hiver : les baies de rosiers sous la neige, ou encore une ombelle de fleur sous le cristal d'une fine gelée. Les tiges d'allium sont si graphiques en janvier...

18 nov. 2010

Couleurs pour tableau de saison...

Brrr, le froid est là, mais nous les jardiniers, nous ne rechignons pas pour sortir les bouts de nos mains vertes...le jardin n'attend pas ! preuve en est la vitesse où le paysage a changé...les couleurs d'automne sont là, dignes d'un tableau de Monet. Les promenades se font doucereuses et contemplatives. Romantisme, quand tu nous tiens...

Dans les jardins, à vous de composer votre tableau vivant, celui de cette belle saison, qui vous poussera à revenir dans votre paradis, jour après jour, même si vous devez vous emmitouflez dans trois pulls et deux manteaux ! Première leçon : observez...La nature est encore le plus bel exemple de composition harmonieuse et toujours réussie :

 


Une composition d'automne peut être le cadre d'un aménagement naturel, c'est d'ailleurs là qu'elle sera révélée dans toute sa splendeur. Une haie en bordure de maison, un massif près d'un bassin, une promenade boisée qui parcoure le jardin...Il faut réfléchir aux associations de tonalités, ce sont elles qui feront l'harmonie de votre aménagement. Admirez les variations de couleurs de la spirée 'Goldflame' , qui vous laisse entrevoir pendant 12 mois une panoplie de vert, de doré tendre, de rose et de rouge...une pure merveille qu'on ne se lasse pas de redécouvrir. D'autres s'émerveilleront à observer les chutes des feuilles d'or, comme par exemple celles d'un ginkgo biloba se déposant sur le vert profond du berberis. Les feuilles tombées au sol ne m'évoquera jamais la corvée de ramassage, mais plutôt l'harmonie d'une belle image...

  

Enfin une belle composition est encore plus aboutie si elle laisse s'inviter des complices subtils : les changements de couleurs s'accordent avec bonheur aux matériaux nobles que sont la pierre, le bois...La simplicité est renforcée avec cette impression que le Nature reprend ses droits. Une vigne aventureuse charge le jardin naturel d'émotion quand elle se promène sur une pierre empreinte d'histoire...

  

Liquidambar, euonymus, amélanchier, cornus et tout un éventail parmi les érables...le choix pour un jardin romantique d’automne est large. A vous de trouver le bon équilibre de tons pour une parfaite association ! et surtout, observez, la Nature ne vous attend pas : par ici, les arbres sont déjà presque tous dégarnis...

10 nov. 2010

Résistants d'automne...

Ça y est, c'est vraiment l'automne ce coup-ci. En ces temps gris, j'ai quand même tenté l'expérience de m'aventurer dans mon froid jardin...et j'en suis revenue avec des images optimistes et réjouissantes : car je ne suis pas la seule à tenir à ma belle saison, mes rosiers, vivaces et arbustes m'ont prouvée qu'eux aussi !
En vrac : des couleurs, des parfums, des pétales...bref les réussites de Dame Nature.

Il y a les vieux-roses, qui s'éteignent peu à peu, mais toujours avec grâce :

  

Il y a les couleurs-combattantes, qui luttent pour être les plus admirées :

 

Il y a l'apparition-surprise, celles d'une azalée un peu perturbée qui nous fait l'honneur -inquiétant?- de fleurir maintenant:

 

Et il y a la couleur touchante et réconfortante, celle qui nous suit à l’intérieur pour donner à la maison des airs de printemps...

 

 Ah...des couleurs qui déteignent, des tons qui se délavent, des touchers qui se flétrissent...pour nous accompagner en douceur vers l'hiver...la Nature est décidément bien faite. Bel automne à vous !

3 nov. 2010

Un rosier, deux rosiers, trois rosiers...

Les dernières fleurs des rosiers résistent tant bien que mal aux premiers assauts de froid, elles gardent leur charme même quand il pleut...

M'est venue l'envie de m'essayer -ou plutôt de me réessayez- au bouturage des rosiers. Plusieurs rosiers ont une place dans le jardin, ils sont tous différents, et j'ai eu envie d'en faire un petit échantillon de chacun. Deux de mes cobayes :

 

J'ai suivi la procédure la lettre, si cette fois ça ne marche pas...(il parait que les rosiers font partie des plus faciles à reproduire en plus, grosse pression...). Voir la technique de bouturage de plans sur le site de jardin.

Voilà le résultat, enfin disons plutôt le début du résultat :

 

 Je vous donnerais des nouvelles dans quelques temps, avec l'espoir d'en avoir plusieurs exemplaires ! Et peut-être atteindront-ils la beauté des sujets actuels. Il faut dire qu'ils doivent avoir quelques années derrière eux, et ils étaient là bien avant que je les embête à vouloir à tout prix écrire sur leur compte...

Quand je partirais de cette maison, j'emmènerais donc avec moi un peu du jardin...et aussi quelques souvenirs; c'est la douce magie des plantes : pouvoir nous ramener en arrière rien qu'avec un parfum et des couleurs...

28 oct. 2010

Bilan potager 2010

Octobre tire à sa fin, et les plaisirs gourmands de l'été aussi. Les tomates font triste mine, et les aubergines sont toutes pâlottes...

 

L'heure est au bilan gustatif !

Des verts pétillants à savourer pour les salades, des verts tendres à parfumer pour le basilic :

 

Du blanc au rouge à picoter pour les piments :

 

De jolies couleurs à mordre pour les tomates:

 

Pour conclure, par ici, il y avait des couleurs au potager, même s'il n'y avait pas toujours du goût ! et oui, 2010 n'était décidément pas une année à tomates...il a manqué de soleil, et les belles-en-chair se sont vengées en manquant de sucre...Vivement l'année prochaine !

20 oct. 2010

Plantez les bulbes !

L'automne est la bonne saison pour les plantations, c'est réjouissant, non ? pour moi, c'est comme si l'on préparait déjà un peu le printemps...planter devient une activité optimiste ! Imaginez votre jardin se parer de nouveau de couleurs...

Les premières arrivées sont les bulbes, il faut donc s'y mettre dès maintenant si on veut avoir la chance de les voir fleurir le plus tôt possible. Muscaris, tulipes, crocus...des classiques, mais vous pouvez sortir de l'originalité en fouillant un peu dans les coloris. 

Vous connaissez tous ça :

 

...le Muscari armeniacum et la tulipe hybride darwin : deux jolies cultivars, mais tellement courants dans les jardins ! 

Et si on changeait un peu ? surprenons nos grand-mères !

 

La tulipe viridiflora 'Flaming Spring Green' et le muscari macrocarpum 'Golden Fragrance'

 Mes préférées :

la délicate et romantique Tulip ‘Sweet Desire’, et le muscari armeniacum 'Fantasy Creation', d'allure bien plus champêtre...

 

Comme d'habitude, des idées d'associations : j'imagine bien un lierre (pour le retombant) ou un hosta panaché (pour le volume) avec la Tulipe ‘Sweet Desire’, une euphorbe a feuillage glauque vert-jaune (magnifique...) avec le muscari 'Fantasy Creation', une petite anémone bleu lavande, ou un aster nain de printemps, avec le muscari 'Golden Fragrance', et enfin une petite graminée (carex?) avec la tulipe 'Flaming Spring Green'. Mais bien sûr, les possibilités sont infinies...

Bref, quand on sait que toutes ces bulbes sont très faciles à cultiver, même en pot, (je pense à vous jardiniers des balcons...), nous n'allons pas nous priver ! Quelle bonheur de les contempler dans quelques mois...


14 oct. 2010

Amis-Amies

Je ne sais pas si c'est l'automne et ses couleurs changeantes, mais l'aster m'obsède ces temps-ci et je me suis surprise à imaginer plusieurs associations...Voyez plutôt !

Cela peut donner ça :

avec un chou d'ornement :                              avec un sedum :

 

Ou ça :

avec un Plectranthus                                     avec une Celosia : 

 

Finalement, dans mon jardin, ça donne ça :

en potée avec un Plectranthus et un géranium; ou en jardinière des fleurs et senteurs avec un petit chou d'ornement au milieu du persil et du basilic...

 

Qu'est ce que ce sera pour vous ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...